Libraires indépendants : pourquoi vous devez être en ligne

Libraires indépendants : pourquoi vous devez être en ligne

Libraires indépendants : pourquoi vous devez être en ligne 900 601 Expodif

La mutation du marché du livre était en route depuis des années déjà : développement exponentiel de la vente en ligne par des géants du web tant pour le neuf que pour l’occasion, apparition des e-books, etc.

Dans son étude pour le Centre National du Livre de 2019, l’institut Ipsos met en avant la grande progression des achats de livres au format papier sur Internet : de 38 % en 2015, on passe à 48 % en 2019, ce qui signifie que désormais près d’un achat sur deux a lieu en ligne.

Nous voici également arrivés à un tournant historique, lorsque des décisions gouvernementales obligent les professionnels du livre à fermer leurs portes au public, jugeant que la culture appartient aux choses non essentielles de la vie.

Pour que ces fermetures des libraires indépendants ne soient pas définitives, il est nécessaire de réagir en établissant une présence en ligne pérenne.

achat de livres en librairie

Rester ouvert en permanence

Les librairies doivent faire face à de nombreuses charges en termes de surfaces commerciales, mais aussi de personnel. Sans parler d’une comptabilité plus difficile à gérer avec la nécessité de tenir rigoureusement un livre de caisse comprenant, le cas échéant, beaucoup d’opérations en argent liquide.

Disposer d’une présence sur Internet permet de diminuer substantiellement ces coûts de fonctionnement.

Des dispositifs comme le click and collect avec système de suivi peuvent être mis en place afin de conserver une présence physique sans nécessairement posséder une grande surface commerciale ou un grand nombre d’employés.

Proposer le libre choix entre le retrait en magasin et la livraison à domicile, c’est un plus judicieux offert aux clients quand les normes en vigueur rendent les déplacements difficiles. En outre, le nombre de livres en stock peut être connu et consulté en temps réel, une option très pratique pour connaître la disponibilité d’un ouvrage en particulier.

Être en ligne pour un libraire indépendant signifie aussi ne pas avoir d’horaires pour réaliser des ventes, ces dernières pouvant s’effectuer tous les jours et 24 h sur 24.

Bien sûr, être en ligne permet de communiquer facilement ses services à valeur ajoutée, ses coordonnées et partager ses actualités, telles les séances de dédicaces.

Faire partie du réseau des librairies en ligne

Affilier sa librairie à un réseau de libraires indépendants permet de bénéficier d’une présence en ligne élargie à l’ensemble du territoire.

Ainsi, le site librairiesindependantes.com regroupe 1 200 librairies françaises à travers 16 portails nationaux, régionaux et spécialisés. Cela représente un total de 20 millions d’ouvrages disponibles à la vente. La géolocalisation permet de trouver un livre chez un libraire dans une zone déterminée, un avantage pour les professionnels engagés dans la vie de leurs villes et de leurs quartiers.

S’afficher dans ce premier moteur de recherche de livres en France et bénéficier d’une présence unique sur Internet vous permet d’être au plus près de vos clients.

Faire partie d’un réseau de libraires, c’est aussi une opportunité pour tisser des liens plus forts avec les autres professionnels du livre. Se serrer les coudes, pouvoir s’enrichir mutuellement et partager ses expériences concernant le métier de libraire indépendant en ligne est indispensable, à l’heure où la concurrence avec les multinationales étrangères fait rage.

La relation de proximité et la qualité de votre service local fait toute la différence face aux géants impersonnels de la mondialisation, contre lesquels il est cependant possible de lutter à armes égales grâce au web.

Bénéficier des aides de l’État

Conscient de la nécessité de rétablir des bases de concurrence équitables pour les libraires indépendants en ligne, le gouvernement français tend à favoriser la vente de livres par ce biais.

Le plan de relance 2021-2022 prévoit d’allouer la somme de 6 millions d’euros à la modernisation des librairies pour la seule année 2021.

L’État est par conséquent très susceptible de prendre des mesures supplémentaires visant à aider les libraires indépendants à l’avenir. Cela a été le cas par exemple en novembre 2020, où les ministres Bruno Le Maire et Roselyne Bachelot ont annoncé la prise en charge par l’État des frais d’expédition des livres commandés sur Internet pour favoriser les libraires français lésés par le confinement.

L’intention affichée par les autorités est claire, il s’agit de soutenir les librairies indépendantes qui utilisent Internet comme moyen de vente.

Rebondir sur des bases durables

Être en ligne pour un libraire indépendant ne consiste pas seulement en l’obtention de canaux de vente supplémentaires, mais peut aussi se compléter d’une démarche écologique.

En proposant par exemple des livres d’occasion. Mais ce n’est pas la seule manière d’investir dans le recyclage des livres. Les maisons d’édition doivent régulièrement arrêter la diffusion de certains titres et traiter les retours des librairies, cela n’est pas sans impact environnemental si rien n’est fait pour les récupérer.

Profiter des avantages des livres soldés

En passant par un fournisseur comme Expodif, qui contribue à limiter la destruction des livres neufs sortis des circuits traditionnels en leur donnant une seconde vie, les libraires y gagnent à plusieurs niveaux :

  • Prix réduits car ces livres ne sont pas concernés par la loi Lang du prix unique et peuvent être vendus à des prix inférieurs,
  • Processus basés sur les circuits courts en faisant appel à des producteurs et des fournisseurs locaux (Expodif se trouve à proximité d’une entreprise de recyclage et des principaux centres de logistique),
  • Collaboration avec des entreprises françaises éco-responsables en matière de fournitures (cartons, fournitures de bureau),
  • Engagements affichés par Expodif pour l’utilisation des énergies renouvelables, le recyclage, la réduction des déchets et emballages.

Par ailleurs, Expodif effectue 25 % de ses ventes à l’étranger, y compris dans les marchés émergents du Maghreb et du Moyen-Orient, ce qui favorise l’accès aux livres aux professionnels et collectivités dans les zones où celui-ci est limité.

Cette lumière est à portée de clics et le pas, quoique parfois douloureux à franchir, semble désormais inéluctable pour les professionnels du livre qui doivent se préparer à cette mue numérique. Cela afin d’éviter de passer sous le rouleau compresseur du « progrès ».

Préférences de confidentialité

Lorsque vous visitez notre site Web, il peut stocker des informations via votre navigateur à partir de services spécifiques, généralement sous la forme de cookies. Ici, vous pouvez modifier vos préférences de confidentialité. Il convient de noter que le blocage de certains types de cookies peut avoir un impact sur votre expérience sur notre site Web et les services que nous sommes en mesure d'offrir.

 

Cliquez pour activer / désactiver le code de suivi Google Analytics
Cliquez pour activer / désactiver les polices Google
Cliquez pour activer / désactiver les incorporations vidéo
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation des cookies et autres traceurs par Expodif pour vous proposer des contenus ciblés et adaptés à vos centres d'intérêt et réaliser des mesures pour améliorer votre expérience sur le site.